Concours défi robot

publié le 01 juin 2017

Sur une proposition de M. Blum, quelques élèves du collège ont décidé de participer cette année à un concours de robotiqueorganisé par le département de l’Oise.

Le concours de robotique DEFI ROBOT est ouvert aux collèges du département de l’Oise.

Sont invités à participer les collégiens dans le cadre des programmes de technologie, de mathématiques et de l’enseignement pratique interdisciplinaire sciences, technologie et société.

Organisé par le département de l’Oise, en concertation avec l’académie d’Amiens, ce concours s’inscrit dans une démarche pédagogique mettant en œuvre, à la fois des concepts théoriques abordés au cours de l’année scolaire comme le codage et leur mise en application, via la création de robots.

 

Pour réussir les différentes épreuves, les élèves mettent en pratique les connaissances acquises dans de multiples disciplines : technologie, mathématiques, physique, anglais, français, arts plastiques… Le concours crée ainsi des passerelles entre les disciplines. Par ailleurs, l’utilisation concrète de ce savoir donne un sens à celles-ci.

 

La programmation robotique et la présentation du projet devant un jury sont des défis à relever. Ingéniosité, inventivité, persévérance et esprit d’équipe sont nécessaires pour traverser les épreuves. Les élèves touchent du doigt, dans une dimension pédagogique et ludique, la réalité à laquelle sont confrontés les ingénieurs et techniciens. Pour réussir, ils doivent identifier un problème et développer une solution originale.

Le contact des membres de l’équipe avec les domaines concernés et les personnes qui travaillent dans ces secteurs, peut étendre leur niveau de connaissance et les ouvrir à des carrières liées à ces activités et, pourquoi pas, générer des vocations pour leur futur métier.

 

Lors du concours, chaque robot et présentation du projet doivent être entièrement conçus et réalisés par les élèves. Il est primordial que toutes les solutions techniques mises en œuvre soient imaginées et exécutées par les élèves.

L’équipe est constituée soit d’une classe entière soit d’un groupement informel d’au maximum trente (30) collégiens, encadrée par un enseignant référent.

Sur la totalité du projet, plusieurs enseignants peuvent intervenir en fonction de la compétence travaillée.

Si un collège décide de présenter deux équipes, les projets et les robots doivent être distincts et un collégien ne peut appartenir qu’à une équipe.

Une équipe peut participer à plusieurs épreuves.

L’équipe se définit par un nom et un logo.

L’équipe désigne deux capitaines titulaires et deux capitaines suppléants en charge de la représenter tout au long du concours.

 

Le concours se déroule sur plusieurs phases :

  1. La phase d’inscription
  2. La phase de sélection :
  • Établir un dossier de présentation de son projet (conception, réalisation, test..), sur un support numérique (diaporama, film, site internet, blog, webmagazine…), avec un résumé en anglais.
  • Passer une épreuve orale de présentation assistée par ordinateur (Préao) pour chaque défi relevé.

A l’issue de cette phase, vingt équipes au maximum sont qualifiées pour participer à la rencontre finale.

  1. La rencontre finale :

Faire concourir un ou plusieurs robots pour l’une au moins des trois épreuves suivantes :

  • « La ligne noire » : le robot doit suivre un chemin précis et arriver à bon port,
  • « Au feu les pompiers » : le robot doit détecter des bougies allumées et les éteindre,
  • « Épreuve tout terrain » : le robot doit passer un certain nombre d’obstacles (sable, rondins, trous…) et arriver à bon port.

 

L’équipe ne peut présenter qu’un robot par épreuve. Si elle participe à plusieurs défis, elle peut présenter le même robot dans chaque épreuve ou concourir avec un robot différent pour chacune.

 

Pour avoir une idée du déroulement de la finale et des productions d’élèves, cliquez ici pour découvrir une vidéo de la finale 2016.

 

2 équipes de Neuilly-en-thelle ont donc participé cette année :

  • une pour le concours « La ligne noire » qui ne s’est pas qualifiée
  • une autre (composée de Broissard Chloé, Schinkler Louis, Gardère Cécile, Tourneur Emily et Zitouni Sebastian) pour le concours « Au feu les pompiers » qui s’est brillamment qualifiée pour la finale qui aura lieu à Beauvais le 7 juin !

 

Découvrez le projet des élèves de Neuilly-en-Thelle en cliquant ici.